Scravic

Nouvelles maritimes glanées çà et là

Plaisance

Plaisance yatch_1_cle261127

Les métiers de la plaisance

L’activité

Les métiers du yachting professionnel varient selon le navire et son type d’exploitation. A
voile ou à moteur, il est de petite plaisance quand sa longueur est inférieure à 18 m, de
moyenne plaisance entre 18 et 24 m, ou de grande plaisance au-delà de 24 m. Son usage peut être commercial (location, convoyage, charter) ou bien privé au service d’un propriétaire.

Toutefois, les règles suivantes sont constantes :

  • les navires de plaisance transportent au maximum 12 passagers (à l’exception de
    certains navires à voile) ;
  • l’équipage possède les brevets professionnels maritimes adaptés aux fonctions
    requises par la conduite et l’exploitation du navire.

Le nombre de yachts dans le monde et la taille de ces unités sont en constante augmentation. Les chantiers de construction affichent des carnets de commandes pleins avec de longs délais d’attente. La montée en puissance récente de ce secteur ne permet pas de disposer d’une connaissance précise de l’évolution des emplois du yachting, mais son développement semble promis à un bel avenir.

Les métiers

A bord, les emplois se répartissent selon trois « services » : la conduite du navire (service
pont), la conduite de la machine (service machine) et l’hôtellerie-restauration (service
général). Le capitaine occupe une fonction particulière puisqu’il est responsable des trois
services.

Selon la taille du navire, l’équipage se compose :

  • au pont : d’un second capitaine, d’un « bosco » (maître d’équipage), du (des)
    marin(s) ;
  • à la machine : d’un chef mécanicien, d’un second mécanicien et d’un mécanicien ;
  • au service général : d’un chef steward, d’un steward, d’un chef cuisinier, d’un
    cuisinier et d’un aide-cuisinier.

En petite plaisance le capitaine est souvent seul, en moyenne plaisance l’équipage tourne
autour de 3 personnes et en grande plaisance, il compte entre 5 et 40 personnes, voire plus pour des navires de plus de 70 mètres. Ces métiers sont ouverts aussi bien aux hommes qu’aux femmes.

L’entrée dans la profession peut se faire par des agences de placement spécialisées. Il convient de se faire connaître soit en exerçant d’abord les fonctions de base, soit en valorisant l’expérience acquise dans un autre secteur (pêche, commerce, hôtellerie ou plaisance).

La formation continue permet de progresser dans une carrière complète.

Les dispositions requises

Au-delà des qualifications maritimes, l’exercice des métiers du yachting requiert des
dispositions particulières :

  • le sens du service et les qualités relationnelles, qui sont tout autant nécessaires que
    la diversité des compétences : les marins sont en effet amenés à côtoyer des
    propriétaires ou des clients accompagnés de leurs familles et/ou de leurs invités ;
  • la maîtrise de l’anglais est obligatoire pour la navigation et indispensable pour les
    relations avec une clientèle très internationale à bord de navires battant souvent
    pavillon étranger.

La période d’activité se situe principalement en été, l’autre hémisphère pouvant offrir une
seconde saison de navigation aux grands yachts. L’hiver est consacrée à l’entretien ou aux
transformations du navire, à la formation et à l’entraînement de l’équipage (réduit durant cette période) et aux préparatifs des futures croisières.

Source : MEEDDAT Mer


Réponses desactivées.

Kasskou le petit krill |
uneaura4etoiles |
Fanatique d'esprit |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | New EVENING Newcastle CHRON...
| Archives Montségur 09
| Paroles de Soie